Bel poursuit son engagement dans la lutte contre le réchauffement climatique en rejoignant l’initiative Science Based Targets

Le Groupe Bel a officialisé vendredi 21 juillet 2017 son adhésion à l’initiative internationale Science Based Targets et rejoint ainsi une communauté de 290 entreprises mobilisées dans la lutte contre le réchauffement climatique. Cette adhésion vise à poursuivre les efforts engagés par le Groupe pour réduire l’impact environnemental de ses activités.

L’initiative Science Based Targets a été lancée par le WWF, le CDP, le Global Compact et le World Resources Institute, dans la perspective de la Conférence de Paris sur le climat (COP21). Lors de la COP21, 195 pays se sont engagés à réduire leurs émissions de CO2 pour contenir le réchauffement planétaire sous la barre des 2°C. En rejoignant l’initiative, les entreprises s’engagent à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre pour contribuer à l’atteinte des objectifs de l’Accord de Paris.

Bel devra maintenant soumettre ses objectifs de réduction de CO2 au comité d’experts de l’initiative. Ces objectifs devront être soumis et validés dans un délai de deux ans.

« Bel est fier d’unir ses efforts à ceux des pays signataires de l’Accord de Paris, ainsi que des entreprises qui ont rejoint Science Based Targets. La lutte contre le réchauffement climatique est aujourd’hui une priorité à laquelle nous devons tous contribuer », déclare Antoine Fiévet, Président Directeur-Général du Groupe Bel.

Le Groupe Bel : un engagement de longue date en faveur d’un développement durable

L’adhésion de Bel à l’initiative Science Based Targets s’inscrit dans une démarche de progrès environnemental engagée de longue date. Le Groupe a en effet été l’une des premières entreprises françaises à devenir signataire, en 2003, du Global Compact, le Pacte mondial des Nations unies.

Les résultats de cette démarche sont déjà probants. Depuis 2008, le Groupe Bel a réduit ses émissions de CO2 de 37,9% et sa consommation d’eau de 32,6% par tonne de fromage produite. 60% de ses sites de production ont obtenu la certification environnementale ISO 14 001.

« Le Groupe a toujours eu des pratiques respectueuses de l’environnement. Au cours des dernières années, nous nous sommes surtout concentrés sur l’impact direct de nos activités et avons réalisé des progrès importants », ajoute Magali Sartre, Directrice du Développement durable et des Affaires corporate du Groupe Bel. « Aujourd’hui, c’est sur l’impact environnemental de l’ensemble de notre chaîne de valeur que nous travaillons ».

Bel s’est ainsi engagé pour le développement d’une filière laitière durable dans le cadre d’un partenariat noué depuis 2012 avec le WWF, l’une des ONG à l’origine de l’initiative Science Based Targets. Les axes de travail de ce partenariat concernent à la fois l’alimentation des vaches laitières, dont l’impact environnemental est élevé, et l’accompagnement des éleveurs vers des pratiques de production encore plus durables.

« C’est grâce aux progrès déjà réalisés et aux initiatives lancées ces dernières années que nous pouvons aujourd’hui nous fixer des objectifs ambitieux sur un périmètre élargi, qui s’inscrivent dans une démarche collective, cruciale pour l’avenir de notre planète et des prochaines générations », poursuit Magali Sartre.

A propos de l’initiative Science Based Targets

Science Based Targets est une initiative du Carbon Disclosure Project (CDP), du World Resources Institute (WRI), du WWF et du United Nations Global Compact.

A ce jour, 290 entreprises se sont engagées, dans le cadre de cette initiative, à aligner leurs objectifs de réductions d’émissions sur les recommandations des scientifiques du GIEC pour maintenir le réchauffement climatique bien en-dessous de 2°C, objectif inscrit dans l’Accord de Paris adopté à la COP21.

L’initiative Science Based Targets permet de définir des objectifs adaptés par entreprise sur la base des budgets carbones disponibles secteur par secteur – volume total d’émissions possible dans la limite des 2°C – et en prenant en compte d’autres critères comme le périmètre de ses émissions directes et indirectes, sa période d’engagement et son niveau d’ambition.

La liste des entreprises est disponble ici : http://sciencebasedtargets.org/companies-taking-action/