Filière laitière d’avenir

Parce que le lait est l’ingrédient de base de la fabrication des fromages, Bel se doit de veiller à l’avenir de la filière laitière. Or une production laitière pérenne et de qualité dépend étroitement de la durabilité des exploitations, de l’alimentation mais aussi du bien-être des vache

Réduire l'impact environnemental de la production laitière

Parce que le lait est l’ingrédient de base de la fabrication des fromages, Bel se doit de veiller à l’avenir de la filière laitière. Or une production laitière pérenne et de qualité dépend étroitement de la durabilité des exploitations, de l’alimentation mais aussi du bien-être des vaches.

En 2016, le Groupe a acheté des certificats RTRS et RSPO pour couvrir l’ensemble des volumes de soja (71 885 tonnes)et de PKE (41 622 tonnes) utilisés au niveau mondial (1) pour produire le lait qui entre de façon directe ou indirecte dans la composition de ses produits. Ces achats ne couvrent pas le lait collecté par Bel auprès des producteurs néerlandais, car celui-ci est déjà couvert par l’achat de certificats par la filière laitière néerlandaise.

Par ailleurs, avec le WWF, le Groupe poursuit ses études pour recourir à des alternatives au soja d’importation en France, solution complémentaire à l’achat actuel de certificats.

Bel a été le pionnier en France sur la thématique de la lutte contre la déforestation liée aux approvisionnements laitiers. Nous souhaitons que cette démarche soit désormais étendue à l'ensemble du secteur laitier.

Arnaud Gauffier

Responsable agriculture chez WWF-France

Au-delà de ce partenariat, le Groupe accompagne ses producteurs laitiers pour les aider à améliorer leur efficacité économique et environnementale. Le groupe propose par exemple aux producteurs différents outils de diagnostic et les conseille, le cas échéant, sur la maîtrise des consommations d’énergie de leurs exploitations, l’optimisation de l’alimentation des vaches laitières ou la fertilisation des cultures.

Au Pays-Bas, Bel a mis en place des ateliers de formation et d’échanges avec ses producteurs laitiers et des experts indépendants afin de promouvoir des bonnes pratiques, notamment sur la consommation d’énergie des fermes. L’accent est mis sur le partage des bonnes pratiques entre les producteurs. A ce jour, au moins 25% des producteurs de lait de Bel ont été formés.

En France, Bel a apporté son expertise au projet Life Carbon Dairy mené par la filière laitière dont l’objectif est de diminuer de 20% ses émissions de gaz à effet de serre (GES) d’ici 2024.

Encadrer le bien-être des vaches

La première responsabilité du Groupe Bel est d’offrir à ses consommateurs des produits sains et de qualité. Or, une production laitière de qualité dépend des bonnes conditions de santé et de bien-être des animaux. Le sujet est sensible et Bel s’efforce de travailler avec ses partenaires pour s’assurer du meilleur niveau possible de bien-être des animaux. Pour cela le Groupe accompagne ses producteurs laitiers dans leurs pratiques, principalement en France et aux Pays-Bas (où le Groupe Bel collecte plus de 70% de son lait).

Aux Pays-Bas, 23% de nos éleveurs partenaires ont déployé l’outil « Cow Compass » permettant aux éleveurs de piloter et améliorer les pratiques d’élevage, notamment sur les questions de bien-être animal.

En France, l’ensemble de nos producteurs laitiers sont adhérents de la Charte des Bonnes Pratiques d’Elevage, les engageant ainsi à prendre en compte la santé du troupeau, l’alimentation des animaux, la qualité du lait, le bien-être animal et la sécurité des personnes ainsi que la protection de l’environnement. Des audits réguliers permettent de valider leurs engagements et d’encourager une amélioration continue de leurs pratiques.

Nous sommes convaincus qu'il existe un lien entre une production laitière de qualité et des vaches qui se sentent bien. C'est pourquoi en collaboration avec nos éleveurs, nous nous assurons que de bonnes conditions de santé et de bien-être des animaux soient respectées.

Vincent Delaunay

Expert production laitière Groupe