Empreinte environnementale
Notre responsabilité : réduire l'empreinte environnementale de l'ensemble de nos activités, qu'elle soit directement ou non liée à la fabrication de nos produits

Notre responsabilité : réduire l’empreinte environnementale de l’ensemble de nos activités, qu’elle soit directement ou non liée à la fabrication de nos produits

Bel mène une démarche d’amélioration continue visant à réduire les impacts de ses activités sur l’environnement. Pour identifier et mesurer les impacts environnementaux de ses principaux produits, le Groupe a effectué des analyses spécifiques, appelées Analyses du Cycle de Vie (ACV). Elles ont permis de définir des priorités, et de mettre en place des plans d’action pour réduire les impacts directs (usines, logistique) ou indirects (fournisseurs, partenaires) générés par les activités du Groupe.

Fabrication des produits

Réduire l’empreinte environnementale liée à la fabrication de nos produits

REDUCTION DES CONSOMMATIONS D’EAU

Pour réduire les consommations d’eau de ses sites industriels, Bel a développé une méthodologie appelée WASABEL (Water Saving At Bel). Cette démarche permet à toutes les usines du Groupe de partager leurs bonnes pratiques et de bâtir des plans d’action efficaces selon un modèle commun. Des réductions significatives des consommations d’eau ont déjà été obtenues grâce à cette méthode : entre 2008 et 2013, le Groupe a réduit ses ratios de consommations d’eau de 23,5%. L’objectif pour 2015 est de réduire ces ratios de 20% par rapport au niveau de 2012.


REDUCTION DES CONSOMMATIONS D’ENERGIE

Une méthodologie semblable à celle utilisée pour la réduction des consommations d’eau a été développée, et porte le nom ESABEL (Energy Saving At Bel). Grâce à la mise en place de solutions innovantes, le Groupe a pu réduire ses ratios de consommations de gaz et de produits pétroliers de 22,9% entre 2008 et 2012. Pour 2015, l’objectif est de déduire ces ratios de 20%, et de diminuer les consommations d’électricité par tonne de fromage produite de 5% par rapport à 2012.


REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE

Pour réduire ses émissions directes de gaz à effet de serre, Bel a identifié deux champs d’actions prioritaires : la fabrication de ses produits dans ses usines, et le transport et l’entreposage de ceux-ci. Tous les plans d’actions prévus dans le programme ESABEL (voir plus haut) pour réduire à la source les consommations d’énergie dans les usines entraînent mécaniquement une réduction des émissions de gaz à effet de serre. Bel étudie par ailleurs différentes opportunités d’utiliser des énergies renouvelables. Au niveau mondial, l’objectif du Groupe pour 2015 est de réduire de 14% ses émissions de gaz à effet de serre (scope 1&2) par tonne de fromage produite par rapport au niveau de 2012.


UNE CHAUDIERE BIOMASSE POUR L’USINE DE CLERY LE PETIT

L’usine Bel de Cléry-le-Petit, dans la Meuse, a mis en service en 2012 une chaudière dite « biomasse » : elle a la particularité de produire de la vapeur à partir d’un combustible constitué de plaquettes de bois, une ressource naturelle et renouvelable. Ce dispositif a permis de réduire de 70% les émissions de gaz à effet de serre de ce site industriel, tout en privilégiant les ressources énergétiques locales, puisque le bois utilisé provient de la région (bois provenant notamment de l’élagage et de l’entretien des forêts). De plus, ce système favorise la création d’emplois dans la filière bois sur le territoire où l’usine est implantée.


REDUCTION DES DECHETS

L’approche adoptée par Bel consiste en premier lieu à optimiser son utilisation de matières premières, car c’est un levier important pour la réduction des déchets.  Pour éviter tout gaspillage, Bel cherche à valoriser au maximum les sous- produits laitiers qui ne sont pas utilisés pour ses fromages : par exemple les protéines de lait sont commercialisées auprès d’autres industries agroalimentaires, et servent ainsi à fabriquer des crèmes glacées, des yaourts, etc.  Les autres types de déchets sont en priorité valorisés dans les filières adéquates, en tant que matières premières ou pour produire de l’énergie par incinération. Quand ces filières ne sont pas accessibles, les déchets sont mis en décharge.

Transport et entreposage des produits

Réduire l’empreinte environnementale liée au transport et à l’entreposage de nos produits

L’impact environnemental principal du transport et de l’entreposage des produits est l’émission de gaz à effet de serre. L’optimisation de toutes les étapes de transport et d’entreposage, depuis la collecte de lait jusqu’au point de vente, constitue un levier de réduction important de ces émissions. Le Groupe travaille pour cela sur la réduction du nombre de kilomètres parcourus en améliorant les circuits de ramassage du lait. D’autre part, Bel recherche de nouvelles solutions avec ses partenaires logistiques, par exemple en ayant recours à des modes de transports plus respectueux de l’environnement.

UN « LEAN & GREEN » AWARD POUR BEL LEERDAMMER

En novembre 2012, Bel Leerdammer s’est vu décerner un « Lean and Green Award » aux Pays-Bas. Ce prix est venu récompenser les efforts de la filiale hollandaise du Groupe Bel pour réduire l’impact environnemental de ses activités logistiques. En effet, l’objectif fixé de réduction de 20% des émissions de CO2 liées aux activités logistiques a été atteint par Bel Leerdammer dès la fin de l’année 2013. Pour parvenir à ces résultats, la filiale a déployé plusieurs actions : la mise au point et l’utilisation d’un camion réfrigéré à double niveau, l’optimisation du chargement des remorques et des camions qui permet de réduire le nombre de camions sur les routes, et enfin la réduction drastique du nombre de kilomètres parcourus sur route grâce à l’utilisation du réseau ferroviaire (rail-route).

Emballage des produits

Bel a mis en place une politique d’éco-conception de ses emballages afin de limiter leur impact sur l’environnement.  Le Groupe cherche à réduire autant que possible les quantités de matériaux d’emballages utilisées, à la fois pour les emballages visibles pour le consommateur, mais aussi pour ceux qui servent au stockage et au transport des produits. D’autre part, Bel privilégie les matériaux respectueux de l’environnement, comme les cartons à base de matières recyclées ou issus de forêts gérées de façon responsable.

UNE CERTIFICATION POUR LES CAISSES LEERDAMMER

Toutes les caisses en carton qui servent au transport et à la présentation en magasin des produits Leerdammer® sont désormais certifiées FSC (Forest Stewardship Council, un label qui garantit la gestion responsable des forêts dont sont issus les cartons). Cette certification, qui a débuté avec les produits Leerdammer® en tranches, s’étend maintenant à l’ensemble des produits de la marque commercialisés en Europe, soit plus de 2 700 tonnes de carton par an. Par ailleurs, l’impression des caisses a été repensée de manière à limiter les quantités d’encre consommées, permettant une économie de 5,5 tonnes d’encre par an.

Collaborateurs

Réduire l’empreinte environnementale de nos collaborateurs

Même si l’empreinte environnementale des collaborateurs reste faible par rapport à celle des usines, Bel est attentif à ce qu’ils soient sensibilisés et incités à intégrer dans leurs activités quotidiennes quelques éco-gestes simples, efficaces et générateurs d’économies. Chacun peut ainsi participer à son niveau à la réduction de l’empreinte environnementale du Groupe.  Pour aider les différents sites du Groupe à initier ou renforcer ce type de démarche, une guide pratique sur les éco-gestes présente des bonnes pratiques qui peuvent être sources d’inspiration.