Dans un contexte économique peu favorable au développement de la consommation en Europe et un environnement géopolitique dégradé au Proche et Moyen Orient, le chiffre d'affaires du Groupe progresse de 5,9 % sur l'année grâce aux effets de change et de périmètre, et la croissance organique s'établit à + 0,1%

La baisse organique du chiffre d’affaires en Europe, malgré la stabilité des volumes, et au Proche et Moyen- Orient, est compensée par le développement des ventes des zones Amériques, Asie-Pacifique et Grande Afrique. Après la baisse de la marge opérationnelle observée en 2014, le Groupe a restauré sa rentabilité en 2015, grâce aux effets favorables des parités monétaires et des prix des matières premières sur l’ensemble de l’exercice. Ces effets ont plus particulièrement bénéficié aux zones hors Europe. En effet, près de 80% de la croissance du résultat opérationnel est générée par les zones hors Europe de l’Ouest. Ainsi, le résultat opérationnel s’établit à 272 millions d’euros, et intègre près de 21 millions de charges opérationnelles non courantes.